Trappe coupe-feu : zoom sur un dispositif de la protection incendies

trappes-coupe-feu

DEVENIR REDACTEUR

Vous souhaitez rédiger des articles sur l’une de nos thématiques ? N’hésitez pas à consulter nos conditions d’utilisation. 

La protection contre les incendies relève à la fois de la sensibilisation du public et de normes légales que les EPI doivent impérativement respecter. Afin d’assurer un haut niveau de résistance aux flammes et aux fumées toxiques, les établissements recevant du public sont désormais équipés de dispositifs spéciaux, dont les trappes coupe-feu, qui permettent d’éviter que les flammes atteignent les combles et qui offrent une solution pour désenfumer l’intérieur des locaux lors d’un accident. Comment les faire installer et bien choisir son matériel ?

Protection incendie : le point

La protection incendie est un regroupement de lois et d’outils pratiques visant à assurer le niveau de résistance aux incendies des établissements accueillant du public. Les dispositifs coupe-feu peuvent être ajoutés a posteriori à la structure d’un bâtiment ou intégrés au bâtiment au moment de sa conception. La loi fait état de trois principes fondamentaux en la matière, qui permettent à la fois d’assurer la prévention et la lutte efficace contre les incendies :

  • La protection incendie vise à permettre une meilleure évacuation des locaux.
  • Elle doit mettre en place des solutions pour éviter et ralentir la propagation des flammes.
  • Les dispositifs de prévention incendie doivent permettre aux secours d’intervenir plus facilement.

Protection incendie et trappes coupe-feu : une nécessité

Les trappes coupe-feu et les trappes de désenfumage, sont des dispositifs offrant un accès supplémentaire et une meilleure évacuation des fumées accumulées dans la hauteur des établissements. Lors d’un accident, les fumées chaudes et toxiques dégagées par un incendie ne peuvent être éliminées naturellement : elles montent vers les plafonds. Leur présence est un risque considérable pour la santé, puisqu’elles sont nocives à l’inhalation, et constitue également un facteur de panique, en raison de l’obstruction de la visibilité du public cherchant à évacuer les locaux.

Les trappes coupe-feu interviennent alors pour faciliter considérablement l’évacuation du bâtiment en créant un espace d’air libre (et salubre) et en permettant de contrôler le niveau de la température dans l’immeuble (ce qui limite la propagation de l’incendie). Elles consistent également en une voie d’accès supplémentaire au bâtiment pour les sapeurs-pompiers qui peuvent alors accéder aux locaux par le toit.

Trappe coupe-feu : explications pratiques

Les trappes coupe-feu sont des ouvertures étanches pratiquées dans les parois et les plafonds et toits et qui visent à retarder les dégâts provoqués par un incendie. Elles sont composées de deux cadres : un fixe et l’autre ouvrant en profilés d’aluminium et plâtre. Elles sont équipées d’un double dispositif de blocage, garantissant leur étanchéité : un câble et un mousqueton.

Chez les professionnels de la protection incendie, les trappes coupe-feu doivent être proposées en deux modèles : verticales ou horizontales, afin de pouvoir véritablement s’adapter à la structure du bâtiment.

Il faut également que chaque modèle de trappe coupe-feu soit adapté à un degré de protection incendie spécifique : EI10, EI60 et EI120. Chaque catégorie correspond au temps de résistance à l’incendie : 30, 60 ou 120 minutes.

En pratique, elles sont donc installées en haut des bâtiments au niveau du toit. Contactez 2F, expert de la protection incendie pour en savoir plus sur les dispositifs de trappes coupe-feu en cliquant ici.

Catégories